Sold out ! <br>3520 polos vendus en xx minutes</br>

Sold out !
3520 polos vendus en xx minutes

Merci à vous.
Votre intérêt et votre participation contribuent à aider le programme Save Our Species de l'IUCN pour la sauvegarde des espèces en voie de disparition.

Suivez les actions de l'IUCN.

#LacosteSaveOurSpecies

#LacosteSaveOurSpecies

Pour la 2ème édition, le crocodile laisse sa place à 10 animaux menacés. Les polos en nombre limité seront disponibles le 22 mai dans 9 boutiques et sur lacoste.com. L’intégralité des benefices du jour soutiendra les efforts de l’IUCN dans ses actions de conservation de la nature.

Lacoste s’engage auprès de l’IUCN
 

Lacoste s’engage auprès de l’IUCN

Lacoste s’engage auprès de l'IUCN dans la protection de la nature et de la vie sauvage pour un partenariat de 3 ans. La quantité de polos édités correspond au nombre de chaque animal recensé. Soit 3520 pour les dix espèces choisies en 2019.

null

Le phoque moine d'Hawaii : la mascotte Lacoste.com

Seulement 6 semaines après sa naissance, ce gros bébé pèse déjà près de 100 kilos. Malgré sa corpulence, la menace des filets de pêche et la raréfaction de ses ressources alimentaires ont drastiquement réduit son nombre à 1400.
null

Le petit-duc de Mohéli

Avec ses belles nuances brunes et orangées, cette chouette native de l'archipel des Comores est symbole de porte-bonheur. Pourtant, cette espèce souffre de la dégradation grandissante de son habitat. Désormais, il n'en subsiste que 400.

null

La baleine de Biscaye

Malgré ses 14 mètres de long, en moyenne, cette baleine noire de l'Atlantique nord est vulnérable. Prise au piège dans son propre habitat, les filets de pêche et les activités maritimes nuisent à sa reproduction. Seulement 444 sont aujourd’hui recensées.

null

Le lynx d’Espagne

Si son territoire s’étend de l’Andalousie au Portugal, il n'existe plus que 589 lynx d’Espagne. Les motifs de sa dispatition : la chasse, les maladies ou autres menaces qui affectent ses sources de subsistance.

null

La rhinopome du Yémen

Elle ne pèse que 10 petits grammes mais elle éprouve de plus en plus de difficultés à pouvoir nicher à l’abri d’un perchoir, sous le toit des habitations. Gravement menacée et perturbée par l'homme, cette chauve-souris se limite aujourd’hui à 150 spécimens.

null

Le wombat à nez poilu de Queensland

Derrière son léger embonpoint ce marsupial est un vrai sprinter qui peut courir jusqu’à 40 km/h. Victime des dingos (des chiens sauvages) et de la destruction de son habitat, l’espèce ne compte plus que 115 individus.

null

Le leptodactyle des Antilles

Ce sont les premiers vertébrés à s'être adaptés à la vie terrestre il y a 300 millions d’années. Aujourd'hui, ces amphibiens succombent à l'intensification de l'agriculture et du tourisme. Il n'en subsiste que 132.

null

Le risiocnemis seidenschwarzi

Avec leurs grands yeux bleus et leur ventre strié de cercles clairs, ces libellules subsistent aux Philippines, dans l’une des dernières forêts préservée du centre de l’île de Cebu. Il n'en reste que 50.

null

L’antilope blanche

Les régions arides du Tchad ou du Niger abritent seulement 90 antilopes blanches. Elles s'alimentent et s'hydratent grâce aux plantes qu'elles trouvent encore, avant que la chasse et la production pétrolière ne les éradiquent.

null

L’allotoca maculata

Malgré sa taille de 5 cm, ce poisson se repère aux reflets irisés de ses écailles. S'il existe encore dans l’état de Jalisco, au Mexique, il se trouve en danger critique en raison de la pollution. Aujourd'hui, il n’en reste que 150.

Europe, États-Unis, Asie : les espèces aux quatre coins du monde.

null

null

null

  • Etats-Unis
  • Europe
  • Asie
Appel d'urgence : au secours de la nature

Appel d'urgence : au secours de la nature

Organisme de référence en matière de défense de la vie sauvage, l’Union internationale pour la conservation de la nature a pour ambition, à travers le programme Save Our Species, de contribuer à la mise en place du plus grand fonds mondial pour la conservation des espèces. Près de 10 millions d’euros ont déjà été rassemblés.
Les animaux ne sont pas choisis par hasard. Ils font partie de la "RedList of Threatened Species", inventaire officiel de l’UICN qui répertorie et classe toutes les espèces en danger.
Pour faire un don à l’UICN,

C'est ici.